La collection « Liria » (« liberté » en Albanais) se veut libre et spontanée.